Basculer de vieux PC sous Linux Ubuntu pour leur donner une 2ème jeunesse

Bonjour à tous.

Les entreprises se débarrassent régulièrement de matériels : PC, tables, armoires, etc. dont elles n'ont plus l'usage et qu'elle sont prêtes à donner à des associations telles que le Hatlab/Sunlab/Sqylab à la condition que nous venions les chercher rapidement ou très rapidement (souvent sous 24-48 heures de délai).

Avec déjà 90 adhérents au 5 Mai 2016, nous pouvons compter sur la réactivité et la motivation de nos membres et nous commençons donc à disposer de matériel particulièrement intéressant.

Ces opérations s'appellent chez nous des OPEX, pour “Opération Expéditives”. La dernière en date particulièrement mémorable a été réalisée à l'initiative de Sébastien (merci à lui pour sa présence d'esprit) et grâce à une société de Montrouge que nous souhaiterions citer ici pour la remercier chaudement (SEB : peux-tu te rapprocher d'eux pour savoir si ils accepteraient que nous citions leur nom ?).

En tous les cas, parmi tout le matériel récupéré (1 kangoo professionnel et une voiture familiale pleine à craquer), il y avait 12 PC portables de belles facture (Dell Latitude D610) qui certes, pour une activité professionnelle sont un peu légers (processeur Centrino, Windows XP pro, 1 Go de Ram DDR2, 650 Go de Disque Dur), mais ils pourraient tout à fait satisfaire des gamins de 8-14 ans pour réaliser des ateliers SCRATCH, Arduino ou Impression 3D, comme nous le réalisons régulièrement avec les médiathèques et les maisons de la culture partenaires.

Des voitures pleines à craquer Parmi tout ça, 12 PC portables Dell Latitude D610

Aussi, je vous propose de décrire la procédure que j'ai mise en place pour valider le matériel reçu et le reconfigurer sous Ubuntu 14.10.0, moins gourmand que Windows XP et qui permettra à ces vieux PC de trouver une deuxième jeunesse.

Merci encore à SEB et à cette société de Montrouge que j'espère pouvoir citer sous peu.

Première étape : Inspection physique du matériel reçu

La première chose à faire est de regarder l'état général du matériel. Les PC semblent être en bon état et complets.

Vue de devant Vue de dessous Vue de dessous démonté

Sur la vue du PC démonté ci dessus, on peut reconnaître les éléments suivants :

  1. Les 2 barettes mémoires DDR2 (2x 500 Mo)
  2. La pile et le modem
  3. Le disque dur 60 Go
  4. La batterie d'alimentation

Comportement à l'allumage

Après ce rapide checkup, on va tenter l'allumage. De base, le PC semble disposer de XP pro et demande un password pour pouvoir se connecter.

Ecran de démarrage XP pro Demande de password

Bascule sur le bios

Afin de bypasser le système installé, nous allons entrer dans le bios et demander au PC de booter sur une clef USB préalablement configurer comme une instal linux (voir plus loin comment préparer une telle clef).

Entrée dans le Bios via la touche F2 Ah, zut. Le bios est protégé par un password

Remise à Zéro du Password Admin dans le Bios (Dell Latitude D610)

Edit : il existe un mdp Dell pour chaque machine. Le site biospassword le calcule en fournissant le tag de la machine.

Après quelques recherches sur le web, il semble que l'on puisse réinitialiser le Password Admim.

J'ai essayé de débrancher la pile du Cmos (horloge + mémoire du bios) qui se situe dans la trappe n°2 (voir photo plus haut et celle ci dessous).

Ca a marché pour un des PC, mais pas pour 4 autres.

Je pense que j'ai dû faire une manip supplémentaire sans m'en rendre compte, qui a dans le premier cas réinitialisé l'Epprom. (Temps de pause > 30 secondes, démontage de la batterie Lithium/Ion principale, démontage / remontage du DD à chaud…). En tous les cas je n'ai pas la séquence exacte. Ce sera l'occasion d'une investigation complémentaire… plus tard.

Une fois le reset du password Admin : priorité du boot sur le port USB

Une fois le reset du password Admin réalisé (sur le PC sur lequel cela a marché), on modifie l'ordre de boot dans le bios :

Etape préalable : Préparer une clef USB d'instal Ubuntu via LiliUSB

Pour préparer la clef USB citée plus haut, qui a servi à installer Ubuntu, j'ai suivi les instructions du site https://doc.ubuntu-fr.org/live_usb.

J'ai utilisé un ordinateur sous Windows.

De base, il s'agit d'installer LiliUSB (pour Linux Live USB Creator), puis de sélectionner les différentes options par défaut :

linux_live_usb_creator.jpg

Reboot du PC avec la clef USB "Ubuntu" préparée pour l'occasion

Dans la foulée de la modification de la liste de priorité de boot décrite juste avant, une clef USB d'instal d'Ubuntu a été préalablement préparée (via LiliUSB - voir détail juste avant dans l'annexe spécifique).

Plusieurs écrans se succèdent. L'instal dure environ 15-20 min au total :

Etape 1 (t = 1 min). Etape 2 (t = 2 min) Etape 3 (t = 2 min)
linux_etape_2.jpg
Etape 4 (t = 5 min) Etape 5 (t = 5 min) Etape 6 (t = 5 min)

L'instal se termine au bout de 16 min et l'ordinateur demande à être rebooté.

Le reboot prend maximum 1 min 30 et doit permettre d'obtenir l'écran suivant :

Les choses se compliquent pour quelques uns des PC

Au delà du password admin déjà présenté plus haut, plusieurs PC avaient un mot de passe supplémentaires qui bloquaient le PC avant même l'entrée dans le Bios.

Un écran spécifique apparaît au moment du démarrage :

Edit : il existe un mdp Dell pour chaque machine. Le site biospassword le calcule en fournissant le tag de la machine.

Plusieurs essais pour réinitialiser ce mot de passe se sont révélés infructueux. (Débrancher la pile, enlever la batterie principale, etc…).

Finalement la solution est venu par le site laptop-password qui décrit comment rebooter le PC tout en court- circuitant l'Eprom accessible dans la trappe de la pile (pin 4 -5) :

pin_4_5_a_courcircuiter.jpg

epprom_court-circuit.jpg

Ca ne marche pas obligatoirement du premier coup. Mais, à force d'essai, on y arrive. L'objectif est vraiment de court-circuiter les pins 4 et 5 avec un trombone ou un petit tournevis plat, tout en allumant le PC avec l'autre main. D'ailleurs, mettre le PC de coté (comme présenté sur la photo ci dessous, ou dans la vidéo associée) permet de faire la manip plus aisément :

Lorsque tout ce passe bien, on réussi alors à arriver sur le boot Windows, ce qui signifie que le Mot de passe est remis à 0. Et que si on reboot une 2eme fois le PC ensuite en appuyant sur <F2>, on aura accès au Bios :

www.laptop-password.com_dell-dscf3508.jpg

Autres problèmes résiduels pouvant être observés

Je liste dans le paragraphe suivant quelques problèmes que je pourrais avoir constaté sur l'un ou l'autre PC en particulier et la façon dont j'ai spécifiquement résolu le problème

  • RAM manquante, un Dell 610 ne voit que 1013 Mo et non 1024 Go
  • disque dur manquant ou défaillant
  • écran défaillant : à brancher sur écran externe

Pour ces cas de PC « fonctionnant presque », il sera intéressant :

  • d'avoir une clé USB pour booter et les inclure dans l'inventaire
  • de récupérer des pièces sur d'autres PC/laptops
  • d'avoir une liste des périphériques fonctionnels : type PC, RAM, taille disque (mettre 30 Go pour un Linux, OS + data), wifi

Problème observé : L'ensemble des PC Dell Latitute D610 récupérés durant l'Opex possédaient une carte wifi. Si celle ci n'apparait pas dans Ubuntu, c'est que l'option a été bloquée dans le Bios. Solution : Allez dans le Bios (via <F2> au démarrage du PC) et sélectionner l'activation du Wifi par défault :

(ici mettre les images d'écran correspondant).

Il faudra regarder ce qu'il leur reste comme capacité de charge. Et en particulier, récupérer celle du PC dont l'écran est cassé pour la mettre sur un PC qui est plus opérrationnel, mais donc la batterie pourrait être un pêu faible / un peu vieille.

Sous Linux :

sudo su - # passe en root
 
apt-get install acpi # si le paquet n'est pas déjà installé, à regarder par : dpkg -l|grep acpi
 
acpi --everything |grep design # donne par exemple :

Battery 0: design capacity 3950 mAh, last full capacity 3437 mAh = 87%

touche F2 pour accéder au BIOS.

Ressemble à ce cas : http://www.commentcamarche.net/forum/affich-27771518-ecran-clignote-puis-s-eteint-portable-toshiba-l350

  1. trouver un inverter sur un modèle similaire

Démontage de l'écran LCD pour changement inverter : http://www.irisvista.com/tech/laptops/Toshiba-Satellite-L355D/remove-replace-lcd-screen-inverter-1.htm (modèles Toshiba Satellite L355/L355D , L350/L350D)

Référence : Packard Bell EasyNote LV : EN LV44HC

Autres constats selon le démarrage :

  • le logo packard bell s'affiche et cela reste bloqué sur cet écran… en l'éteignant, il ne se rallume plus (sauf à attendre ~5 min)
  • en appuyant sur F2 pour le BIOS : tout clignote, une partie du texte du bios s'affiche (texte blanc sur fond bleu), tout clignote et aucune touche ne répond

finit par rebooter au milieu d'une installation ou du boot

partition / de 40 Go créée pour installation.

diagnostiquer problème d'instabilité

Basculer de vieux PC sous Linux Ubuntu pour leur donner une 2ème jeunesse

Bonjour à tous.

Les entreprises se débarrassent régulièrement de matériels : PC, tables, armoires, etc. dont elles n'ont plus l'usage et qu'elle sont prêtes à donner à des associations telles que le Hatlab/Sunlab/Sqylab à la condition que nous venions les chercher rapidement ou très rapidement (souvent sous 24-48 heures de délai).

Avec déjà 90 adhérents au 5 Mai 2016, nous pouvons compter sur la réactivité et la motivation de nos membres et nous commençons donc à disposer de matériel particulièrement intéressant.

Ces opérations s'appellent chez nous des OPEX, pour “Opération Expéditives”. La dernière en date particulièrement mémorable a été réalisée à l'initiative de Sébastien (merci à lui pour sa présence d'esprit) et grâce à une société de Montrouge que nous souhaiterions citer ici pour la remercier chaudement (SEB : peux-tu te rapprocher d'eux pour savoir si ils accepteraient que nous citions leur nom ?).

En tous les cas, parmi tout le matériel récupéré (1 kangoo professionnel et une voiture familiale pleine à craquer), il y avait 12 PC portables de belles facture (Dell Latitude D610) qui certes, pour une activité professionnelle sont un peu légers (processeur Centrino, Windows XP pro, 1 Go de Ram DDR2, 650 Go de Disque Dur), mais ils pourraient tout à fait satisfaire des gamins de 8-14 ans pour réaliser des ateliers SCRATCH, Arduino ou Impression 3D, comme nous le réalisons régulièrement avec les médiathèques et les maisons de la culture partenaires.

Des voitures pleines à craquer Parmi tout ça, 12 PC portables Dell Latitude D610

Aussi, je vous propose de décrire la procédure que j'ai mise en place pour valider le matériel reçu et le reconfigurer sous Ubuntu 14.10.0, moins gourmand que Windows XP et qui permettra à ces vieux PC de trouver une deuxième jeunesse.

Merci encore à SEB et à cette société de Montrouge que j'espère pouvoir citer sous peu.

Première étape : Inspection physique du matériel reçu

La première chose à faire est de regarder l'état général du matériel. Les PC semblent être en bon état et complets.

Vue de devant Vue de dessousVue de dessous démonté

Sur la vue du PC démonté ci dessus, on peut reconnaître les éléments suivants : - Les 2 barettes mémoires DDR2 (2x 500 Mo) - La pile et le modem - Le disque dur 60 Go - La batterie d'alimentation

Comportement à l'allumage

Après ce rapide checkup, on va tenter l'allumage. De base, le PC semble disposer de XP pro et demande un password pour pouvoir se connecter.

Ecran de démarrage XP proDemande de password

Bascule sur le bios

Afin de bypasser le système installé, nous allons entrer dans le bios et demander au PC de booter sur une clef USB préalablement configurer comme une instal linux (voir plus loin comment préparer une telle clef).

Entrée dans le Bios via la touche F2Ah, zut. Le bios est protégé par un password

Remise à Zéro du Password Admin dans le Bios (Dell Latitude D610)

Edit : il existe un mdp Dell pour chaque machine. Le site biospassword le calcule en fournissant le tag de la machine.

Après quelques recherches sur le web, il semble que l'on puisse réinitialiser le Password Admim.

J'ai essayé de débrancher la pile du Cmos (horloge mémoire du bios) qui se situe dans la trappe n°2 (voir photo plus haut et celle ci dessous).

Ca a marché pour un des PC, mais pas pour 4 autres.

Je pense que j'ai dû faire une manip supplémentaire sans m'en rendre compte, qui a dans le premier cas réinitialisé l'Epprom. (Temps de pause > 30 secondes, démontage de la batterie Lithium/Ion principale, démontage / remontage du DD à chaud…). En tous les cas je n'ai pas la séquence exacte. Ce sera l'occasion d'une investigation complémentaire… plus tard.

Une fois le reset du password Admin : priorité du boot sur le port USB

Une fois le reset du password Admin réalisé (sur le PC sur lequel cela a marché), on modifie l'ordre de boot dans le bios :

Etape préalable : Préparer une clef USB d'instal Ubuntu via LiliUSB

Pour préparer la clef USB citée plus haut, qui a servi à installer Ubuntu, j'ai suivi les instructions du site https://doc.ubuntu-fr.org/live_usb.

J'ai utilisé un ordinateur sous Windows.

De base, il s'agit d'installer LiliUSB (pour Linux Live USB Creator), puis de sélectionner les différentes options par défaut :

linux_live_usb_creator.jpg

Reboot du PC avec la clef USB "Ubuntu" préparée pour l'occasion

Dans la foulée de la modification de la liste de priorité de boot décrite juste avant, une clef USB d'instal d'Ubuntu a été préalablement préparée (via LiliUSB - voir détail juste avant dans l'annexe spécifique).

Plusieurs écrans se succèdent. L'instal dure environ 15-20 min au total :

Etape 1 (t = 1 min).Etape 2 (t = 2 min)Etape 3 (t = 2 min)
linux_etape_2.jpg
Etape 4 (t = 5 min)Etape 5 (t = 5 min)Etape 6 (t = 5 min)

L'instal se termine au bout de 16 min et l'ordinateur demande à être rebooté.

Le reboot prend maximum 1 min 30 et doit permettre d'obtenir l'écran suivant :

ubuntu_desktop.jpg

Les choses se compliquent pour quelques uns des PC

Au delà du password admin déjà présenté plus haut, plusieurs PC avaient un mot de passe supplémentaires qui bloquaient le PC avant même l'entrée dans le Bios.

Un écran spécifique apparaît au moment du démarrage :

Edit : il existe un mdp Dell pour chaque machine. Le site biospassword le calcule en fournissant le tag de la machine.

Plusieurs essais pour réinitialiser ce mot de passe se sont révélés infructueux. (Débrancher la pile, enlever la batterie principale, etc…).

Finalement la solution est venu par le site laptop-password qui décrit comment rebooter le PC tout en court- circuitant l'Eprom accessible dans la trappe de la pile (pin 4 -5) :

pin_4_5_a_courcircuiter.jpg

epprom_court-circuit.jpg

Ca ne marche pas obligatoirement du premier coup. Mais, à force d'essai, on y arrive. L'objectif est vraiment de court-circuiter les pins 4 et 5 avec un trombone ou un petit tournevis plat, tout en allumant le PC avec l'autre main. D'ailleurs, mettre le PC de coté (comme présenté sur la photo ci dessous, ou dans la vidéo associée) permet de faire la manip plus aisément :

video_bios.jpg

Lorsque tout ce passe bien, on réussi alors à arriver sur le boot Windows, ce qui signifie que le Mot de passe est remis à 0. Et que si on reboot une 2eme fois le PC ensuite en appuyant sur <F2>, on aura accès au Bios :

www.laptop-password.com_dell-dscf3508.jpg

Autres problèmes résiduels pouvant être observés

Je liste dans le paragraphe suivant quelques problèmes que je pourrais avoir constaté sur l'un ou l'autre PC en particulier et la façon dont j'ai spécifiquement résolu le problème

  • RAM manquante, un Dell 610 ne voit que 1013 Mo et non 1024 Go
  • disque dur manquant ou défaillant
  • écran défaillant : à brancher sur écran externe

Pour ces cas de PC « fonctionnant presque », il sera intéressant :

  • d'avoir une clé USB pour booter et les inclure dans l'inventaire
  • de récupérer des pièces sur d'autres PC/laptops
  • d'avoir une liste des périphériques fonctionnels : type PC, RAM, taille disque (mettre 30 Go pour un Linux, OS data), wifi

Problème observé : L'ensemble des PC Dell Latitute D610 récupérés durant l'Opex possédaient une carte wifi. Si celle ci n'apparait pas dans Ubuntu, c'est que l'option a été bloquée dans le Bios. Solution : Allez dans le Bios (via <F2> au démarrage du PC) et sélectionner l'activation du Wifi par défault :

(ici mettre les images d'écran correspondant).

Il faudra regarder ce qu'il leur reste comme capacité de charge. Et en particulier, récupérer celle du PC dont l'écran est cassé pour la mettre sur un PC qui est plus opérrationnel, mais donc la batterie pourrait être un pêu faible / un peu vieille.

Sous Linux :

sudo su - # passe en root
 
apt-get install acpi # si le paquet n'est pas déjà installé, à regarder par : dpkg -l|grep acpi
 
acpi --everything |grep design # donne par exemple :

Battery 0: design capacity 3950 mAh, last full capacity 3437 mAh = 87%